Spécialistes des technologies de l’information en complément d’Ubifrance

Entretien avec Jean-Maurice Roy, responsable opérationnel de la société TTCI : l’approche du marché vietnamien. Publié dans la revue des CCE.

Que devient le « dragon » vietnamien dans le contexte économique actuel ?

Au cours des 25 dernières années, le Vietnam s’est affirmé comme une des plus belles réussites en Asie.

L’économie  a connu une croissance moyenne de 5.3% annuelle depuis 1986, soit la plus forte en Asie, hors Chine. Le pays a bénéficié de gros efforts de restructuration, de la transition d’une économie basée sur l’agriculture vers l’industrie et les services et d’une démographie dynamique. Le pays a rejoint l’OMC en 2007.
Le Vietnam doit aujourd’hui affronter de nombreux défis liés à la fois au contexte international et à des problèmes de compétitivité. Toutefois nous restons optimistes. Les Technologies de l’Information sont devenues un outil essentiel dans le processus de restructuration de l’économie et le gouvernement souhaite faire du pays un acteur reconnu dans le domaine. Les opportunités sont nombreuses pour les entreprises françaises bien préparées.

Quel rôle joue TTCI ?

Présents au Vietnam depuis 1989, les dirigeants de TTCI sont des pionniers du secteur des technologies de l’information : premier central téléphonique numérique, premier réseau GSM, une des premières usines de production de cartes électroniques et un des premiers centres de développement logiciel offshore.
TTCI complète les dispositifs institutionnels en intervenant de manière opérationnelle sur les projets dans les secteurs des Nouvelles Technologies, des Télécommunications et des Médias au Vietnam. Nous mettons à la disposition des entreprises toute une palette services adaptés à leurs besoins : analyse de marché, élaboration  de la stratégie industrielle et commerciale et accompagnement local par une équipe de consultants trilingues (français, anglais, vietnamien).
Nous sommes donc complémentaires d’Ubifrance, qui est le point d’entrée des entreprises françaises.

Quels conseils aux entreprises françaises ?

Il est essentiel de comprendre l’histoire et la culture vietnamienne. 1000 ans de domination chinoise, la colonisation et la lutte pour l’indépendance ont profondément marqué la culture locale.
Le Vietnam est à la fois un pays des plus centralisé et une terre de consensus :
•    Centralisé car les trois piliers du Vietnam actuel sont encore le confucianisme, le parti communiste et le culte des ancêtres, trois pyramides hiérarchiques.
•    Un terre de consensus car il ne suffit pas de convaincre le sommet de la hiérarchie. Il faut aussi susciter l’adhésion du groupe, y compris des équipes opérationnelles.
Par ailleurs, un fait s’impose: l’absolue nécessité de prendre en compte le facteur temps qu’il faut appréhender sereinement, en privilégiant toujours la manière douce. Il faut essayer de comprendre ce que veulent les vietnamiens et ne pas commettre l’erreur de leur forcer la main, de ne pas savoir attendre. Ces précautions ne doivent pas empêcher d’être ferme. L’étranger est naturellement synonyme de richesse mais il doit prouver par son travail et ses compétences quelle valeur il apporte … au Vietnam.
En conclusion, le Vietnam c’est patience, prudence et persévérance.
Avec leurs 20 ans d’expérience du Vietnam, les dirigeants de TTCI ont développé des relations privilégiées avec les principaux acteurs des secteurs des Nouvelles Technologies, des Télécommunications et des Média et partagent ce savoir faire au profit de leurs clients.

Ce contenu a été publié dans Business au Vietnam, Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.